Défi litteraire (4)

Publié le par Lorence

Bonjour

Dans le cadre du défi lancé par Catherine "Littérature policière sur les cinq continents" je viens de finir le Koala tueur et autres histoire du Bush, un livre de nouvelles écrit par Kenneth Cook aux éditions Autrement.
Il s'agissait pour moi de lire mon polar océanien et plus précisément australien, pas de problème pour le continent, rien que le titre évoque déjà le pays des marsupiaux mais par contre pourquoi avais-je noté que Kenneth Cook écrivait des polars?   Même le fameux koala du titre n'est pas franchement un tueur ni à gages ni autrement, en fait l'auteur y raconte ses aventures avec les bêtes du Bush, serpents, éléphant (?), koala, et autres, on y croise également quelques personnages surprenants, un opus vite lu, des histoires de qualité inégale comme souvent les nouvelles, pas déplaisant à lire mais dans le genre polar océanien je vous conseille plutôt un bon Napoléon Bonaparte d'Arthur Upfield ou Harry Hole de Jo Nesbo, je prendrais d'ailleurs une des aventures de ce dernier pour refaire cette partie de mon défi, Bonaparte je les ai tous lu...quoique je les relirai avec infiniment de plaisir.
Un petit aveu pour finir, j'adore les koalas et ce sont eux qui m'ont fortement influencé :-)


Publié dans Lorence lit...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Catherine 28/05/2009 07:56

Lorence, bonjour, ta note de lecture est parue ce matin sur le blog consacré au défi http://defi5continents.over-blog.com/article-31917723.html et je t'ai laissé un commentaire. Je l'ai bien aimé, ce recueil de nouvelles, même si certaines m'ont évidemment plu plus que d'autres. J'aime bien aussi les koalas, mais il paraît que ce ne sont pas de si charmantes bêtes !!! En tout cas, j'ai bien ri !

Edelwe 27/05/2009 16:32

Très mignon ce koala!

sophie 27/05/2009 14:57

Forcement si c'est une histoire de koalas ,tu fonces ...hihihi. Celui que j'ai lu pour le défi est trèsbien : "tueur d'aborigènes" de P. Mc Laren. Du pur polar bien noir !
bizzz
et j'ai oublié de te remercier d'avoir penser à ma fête, oups ... Merciii